Pianos Gaëtan Leroux
Maître artisan depuis 1992

Piano en gare

© Mathieu Delmestre – SNCF Gares & Connexions

Un peu d'histoire

Le premier piano en gare a été installé en 2012, à Paris-Montparnasse. Depuis, le concept s’est largement développé. Aujourd’hui, vos voyages sont ponctués de mélodies, grâce à la soixantaine de gares équipées d’un – ou plusieurs – piano en libre-service, aux quatre coins de la France.
Ce service – qui offre des moments de partage et de transmission, suspend le temps autour d’un morceau improvisé, révèle des talents, favorise l’apprentissage et les rencontres entre passionnés –, vous est offert par SNCF Gares & Connexions. Que vous soyez novices ou expérimentés, à vous de jouer !
« Dans une gare, la qualité du son est équivalente à celle de dix cathédrales. L’acoustique y est magnifique. » - André Manoukian, parrain des pianos en gares
EN BREF

• Le concept Un service gratuit, en accès libre, pour toutes et tous
• La date à retenir 2012, premier piano installé à Paris Montparnasse
• Le chiffre clé 65 gares équipées en 2024
• Le parrain André Manoukian
LE SAVIEZ-VOUS ? Tous les pianos installés en gares sont des pianos acoustiques Yamaha B3, dans le cadre du partenariat noué entre SNCF Gares & Connexions et Yamaha. Celui devant lequel vous vous trouvez actuellement a été installé et est entretenu par Pianos Gaetan Leroux. Si vous souhaitez plus de renseignements sur les pianos Yamaha cliquez ici.

COMMENT fonctionne un piano ?

1. Le clavier : c’est la partie visible du piano. Il est composé de 88 touches, sur lesquelles il vous faudra appuyer pour émettre un son.
2. La mécanique : elle s’enclenche lorsqu’une touche est pressée. Cela implique un système de leviers, d'échappements et de régulateurs qui transmettent le mouvement du doigt sur la touche vers les marteaux.
3. Les marteaux : ils sont reliés aux touches. Lorsque vous appuyez sur une touche, un marteau est levé et frappe sur les cordes.
4. Les cordes : elles sont environ 230, tendues à l’intérieur du piano. Lorsqu'une corde est frappée par le marteau du piano, elle vibre à une fréquence spécifique et génère une note. C'est ainsi qu'un piano produit des sons.
5.  La table d’harmonie : elle fait résonner et amplifie la vibration des cordes. Elle est légèrement bombée.
Ainsi, chaque corde est parfaitement en pression sur les chevalets. Cette pression s’appelle la charge. Le contrôle de cette charge, permet de s’assurer que les vibrations des cordes sont correctement transmises à la table d’harmonie.
6. Le cadre en fonte : il soutient la tension de l’ensemble des cordes, et contribue à la stabilité du piano. Le cadre supporte jusqu’à 20 tonnes de tension.
Vous l’aurez compris, le piano est constitué de milliers de composants, c’est pourquoi cet instrument est fragile.
Afin de vous garantir un piano de qualité constante, des visites de contrôle sont organisées pour vérifier l’état de l’instrument et effectuer, si besoin, les réparations nécessaires. En parallèle, chaque mois, un accordage est réalisé. Mais surtout, la durée de vie de ce piano dépend du soin que vous lui apportez !
 
Pianos Gaëtan Leroux© - Tous droits réservés 2024
crossmenuchevron-down